mercredi, février 18, 2009

ESTIE DE DROGUE SALE....

Après avoir lu son billet, j'ai tellement ris, que je vais vous en conté une moi aussi. Pour ceux qui suivent mon blogue depuis longtemps. Ça vas vous rafraîchir la mémoire.


Je me présente dans un bar de Chateauguay, avec l'espoir de remporter 2 billets pour aller voir une game des Giants de New York, dans la NFL. Mon chum il a déjà son billet, moi j'ai une chance sur 8. Le chum, propriétaire d'un bar, m'averti d'avance si je gagne, le deuxième billet, c'est c'est lui qui vas choisir, qui viens avec nous. Pas de problème, je vais être bien content pareil.
Pendant les différents tirages, mon chum zieute une charmante représentante de la Brasserie, et fini par lui proposer de nous accompagné, si je gagne. Et j'ai gagné !
Sur le chemin du retour, les projets érotiques de mon chum, se transformait en rêves...


Ont partait dans la nuit de vendredi a samedi en bus, ont avait un Hôtel dans le New Jersey. Pis la il nous amenais a Manhattan. Ont avais 2 jours de visites, et la game le dimanche soir, pis le retour. Archives ici et la pis aussi ici.


Quand ont est arrivé a l'hôtel, je me suis ramassé dans la même chambre que mon chum, j'ai offert ma chambre a la représentante, étant donné que Dan, était seul dans la sienne :P

Après un douche, réembarque dans l'autobus pour se rendre a Bryant Park, ou l'ont avait rendez vous, avec mon chum le floridien Sylvain, pis sa blonde Mélissa.
Comme vous avez vu probablement les photos sur les archives plus haut, ont a visité pas mal, pis ont buvait de la bière pas mal aussi. Ont avait donné rendez vous a la représentante et a un ami, pour souper. Pis ça coulait encore a flots. Sylvain et Mélissa sont partis, suivi des 2 autres. Moi et Dan, mon chum, ont voulait profité de New York, ont avait décidé de revenir en taxi, étant donné que notre guide nous avais dit que vers 3 ou 4 hre am, ont pouvais se rendre a l'hôtel pour une quarantaine de dollars en taxi.
Du restaurant ont se rend dans un bar, ou 2 new yorkaises trouve notre petit accent, cute, et nos jokes, funny....
En allant fumé une cigarette dehors, Dan me suis, et c'est alors que je m'aperçois que j'ai un spliff dans mon paquet de cigarettes. Même si vous ne me croyez pas, je le jure que je m'en rappelais pu. J'aurais pas passé un joint au douanes, c'est sur.

Faque je décide de fumer ça avec mon Dan, presque devant Time Square. Je retourne en dedans et cruise un peu les filles au bar, pour m'appercevoir que je trouve pu Dan. Disparu. Je m'en fait pas outre mesure, il doit avoir de quoi a faire dehors, il y a tellement de monde, qu'on se croirait sur Ste-Catherine, en pleine heure de pointe, pis il est minuit.


Tout a coup, le barman me pointe du doigt, au gérant. Pis le v'la ti pas qu'il s'en viens me voir.
You're with a friend ?
Ben oui !
I think it's better for you to go outside, you're friend need you.

Je sort dehors, il y a du monde en tabarnak, pis je trouve pas Dan.
Je rentre en dedans, et je m'informe au gérant, de ou qu'il la vu. Il me fait signe sur le coin de la batisse a coté du restaurant.
Je resort, pis je le trouve, couché sur le trottoir en serrant une bouche d'incendie.

ESTIE. Je lui parle, il me repond pas. La, je regarde l'heure, minuit et dix.
L'autobus est a dix minutes d'ici et a décolle a minuit trente, je me dit je vais le pogné, mettre son bras par dessus mon épaule, pis fuck New York, pis sa vie nocturne, ont s'en vas a l'autobus, et a l'hotel.

Je mesure 6 pieds 2 pouces pis je pese 225 lbs, mais la, je suis pas avec toute mes capacités ;)

Il est comme de la guenille, pas capable de se lever, geler ben raide. Pis moi je ne suis plus capable, façon de parler, il me chie din mains.
Pas capable de le tenir, je l'accote sur le mur, il tient la, en petit bonhomme.

Je me releve, la, ça dégrise en en tab... Les passants font tous des commentaires, gentils et méchants, je ne sais plus quessé faire. Un gars me dit, qu'il a appelé un ambulance!!!

En me disant ça, je me revire, pis je vois mon Dan planter drette sur le dessus de la tete, sur le trottoir. Juste entendre le son, de son crane sur le trottoir, je capotais. La il étais geler pour le vrai. Les deux yeux grand ouvert, assommer ben raide.

Bah, ça pas pris 2 minutes, un ambulance est arrivé, avec a son bord 2 belles ambulancieres. Embarque mon garlot, sur la civiere, pis dans l'ambulance, direction l'Hopital.

Pendant le trajet, elles essaient de lui parler, pas de réponse. Elles vide se poches, pour avoir une piece d'identité. Sur lui, seulement de l'argent, pas de papier, il a tout laisser a l'hotel. Les ambulancieres me demande des informations, je leur donne ce que je peut, et veut leur donner ;)


Arriver a l'hopital, a l'urgence, ils s'occupent de lui rapidement, une quinzaine de minutes plus tard, la docteure, viens me voir et me dit qu'il lui on donné un piqure, et qu'il en as pour une couple d'heures, a etre dans les vaps. Mais moi, je suis inquiet, il a les 2 yeux grands ouvert, pis il a aucune réaction.

Je m'installe dans la salle d'attente, pis je vais le checker de temps en temps. Tout le temps la même chose, pas de réaction, et les yeux ouvert. Pis je me pose des questions....je reste, ou je décrisse. Je retoune a l'urgence, m'informer a quel hopital nous sommes, ainsi que l'adresse. En retournant le voir, la pression a tomber. Il dormait, dur comme une buche, avec un p'tit sourire en coin, et surtout les yeux fermés.

Avec tout les indications en main, je decide de m'en retourné a l'hotel. Au pire je viendrais le cherché demain.

Je sort de l'hopital, pis chus perdu en crisse. Essaye de haler un taxi, il passe droit. Fini par en pogner un, mais il me demande $ 150. Fuck you.

Je continue a marcher, je ne sais meme pas si je m'en vais dans la bonne direction.
Finalement, j'en trouve un, pour $ 100. Et il a trouver le moyen de se perdre !

Je suis revenu a l'hotel a 3:00 am, avec l'adrenaline, je me suis pas endormi tout de suite. J'étais énervé, mais je riais pas mal aussi.

A 5:30 le matin, j'ai entendu la porte de la chambre se refermé. C'était lui qui arrivais. Il s'était sauvé de l'hopital, lorsque la docteur a voulu aller chercher les papiers a remplir.

Le lendemain, tout le monde était top shape !

Mais j'avais eu la directive, de pas conter ça, a personne a bord de l'autobus :)

Chanceux pareil, j'aurais pas aimé ça payer le bill de l'hopital. Ça doit couter une beurrée !

8 commentaires:

Life Saveur a dit...

Wow quelle aventure !

L'Adulescente a dit...

Hon!

Coup donc, QU'est-ce qu'il y avait dans ton split!!!

:D

Cacawet a dit...

Z, Rien, juste du pot !
Mais quand ça fait 2 jours que tu dors presque pas, a un moment donné tu tombe.
Pis ont n'en a pris de la biere !

Life, Ça ferait une bonne histoire pour le blogue, Hier j'étais chaud !
Mais en vrai :)

Life Saveur a dit...

Michaud pis Goyette en perdent depuis qu'ils penchent dans l'édito...

Ils devraient se contenter de prendre un coup... autrement sont tellement pas crédibles.

Cacawet a dit...

Ben d'accord.
Mais le succes doit etre dur a gérer. Sont linker partout !
Ont est bien low profile ;)

Bellefleu a dit...

Toute une aventure mes en. En tout cas si je retourne un jour a l'hopital dans la région de New York faut que je me trouve une nouvelle identité sinon attention a la facture. Je ris encore quand j'imagine la face du docteur quand a vu la civiere vide.

Cacawet a dit...

J'ai jamais dit que c'etait toi Belleflu :)

Belleflu a dit...

Je l'assume et c'est déja paru sur ton blogue avec photo a l'appui ce voyage la.