mercredi, août 05, 2009

BACKGROUND

Je veux pas généraliser, il y a tout le temps des exceptions. Comme le gars, ou la fille qui vienne d'une famille aisée, avec des parents aimant, bien élevés, et qui ont grandis avec une belle structure familiale, pis qu'a un moment donné, vire boutte pour boutte, drogue, alcool, violence etc, etc, etc.
Pis il y en a aussi, qui viennent de milieux défavorisés, avec des parents, qui se crissent de toutes, surtout de la façon, que leurs enfants, vont pouvoir tirer leur épingle, dans la vie. Pas de rêves, pas de but a atteindre, rien. Et malgré ça, il y en a qui réussisse, grâce a leur seule force de caractère, de s'en sortir.

Je dirais que dans les 2 cas, c'est l'exception a la règle.

J'ai 2 amies qui me visite régulièrement, je le sens, elles m'aiment beaucoup, pis moi itou. Les 2 dans la mi-trentaine, les deux avec des enfants, une avec conjoint, l'autre pas.

Une, Caro qui ne peu pas s'empêcher de travaillé, d'avoir des projets, enfin s'impliquer a fond, dans tous ses désirs. Pourtant, sa mère est alcoolique, son père aussi. Jeune elle a bamboché pas mal, a eu des chums, pas ce qui a de plus recommandable, pour la plupart. Aujourd'hui, elle est épanouie, belle et bien dans sa peau.

L'autre Mélanie, se débrouille bien, mais ne travaille pas trop souvent. A eu une famille ou la mère a eue plusieurs conjoints, et par le fait même, chose qui arrive souvent, plusieurs demi soeur et frères. Relativement aisée a l'adolescence, mais avec aucune idée du chemin a suivre, pour la suite de sa vie.
Les 2 ont des soeurs, que je connais bien. Dans la famille Caro, sa soeur, a le même entrain, presque les mêmes vues, face a leur vie respectives, leur enfants, et leurs buts. Ça parait, elle ont eue la même éducation, elles ont le même background. Sont pas parfaites loin de la, mais elle ont appris quelque chose, quelque part. Pis chus sur que ça viens de la cellule familiale.

Pour Mélanie et ses soeurs, le chemins qu'elles ont prises, passe, par l'adulation du corps. Très facile quand t'es jeune, belle, pis que tu te pense plus fine que tout le monde, parce que justement tu est très belle. Tu pense que ça finiras jamais, la jeunesse est éternelle !
Pis quand le temps te rattrape, bien souvent il est trop tard. Une de suicidée, une autre qui a de la misère a remonté la cote, pis Mélanie qui se laisse transporté par la vague...
Pis le backgroud dans tout ça ?
Mélanie s'occupe pas mal, de sa nièce. De sa soeur qui s'est suicidée.
Bien justement, elle revient d'un voyage dans un île du Canada. Elle a fait beaucoup d'argent, elle aime tellement ça danser... c'est une vocation !
Pis elle a un chum asteure, pas beaucoup gentil avec elle. Un estie de neille de Brossard, qu'elle m'as dit.
Que peut on dire a ça ?
Bien justement, RIEN !
Tu seras jamais capable de changer un backgroud, comme ça. Jamais.
Faut que tu commence par te comprendre toi même, pis après chercher de l'aide.
Mais ça change rien, je les aimes mes amies, pis ben gros.

P.S : Faut que j'avoue, que dans la vingtaine et peut être aussi dans la jeune trentaine, je faisait partis, des loups. Ceux qui cherchent des proies, pour les dévorées, et ensuite laisser pourrir leurs âmes. Depuis, j'ai appris quelques notions de savoir vivre, mais pas toutes les notions ;)

4 commentaires:

Belleflu a dit...

J'espere que tu me considaire comme un de recommandable pour la belle Caro. Je crois que j'ai une fille avec?

Cacawet a dit...

J,y ai pensé juste a temps, d'écrire recommandable... fiou :)))

RichAfrik a dit...

Tu te place ou toi là.

Y a tu un prof de psychologie aussi dans famille POULIOT.

Cacawet a dit...

Ha ouin, c'est de la psycho ?
Moi je faisait juste constater.

J'ai tu d'affaire a me placer quek part ?